« L'Emporte-Pièce » en rappel...

La jeune troupe de théâtre verlainoise vient de présenter son 2e spectacle pour 2009 ! Un rappel en forme de triomphe, avant la prochaine pièce...

Le metteur en scène avait pourtant dit qu’il ne poursuivrait pas l’aventure avec la troupe pour des raisons professionnelles. Les comédiens et membres de « L’Emporte-Pièce » lui ont « fait les yeux doux », et ont eu raison de ses certitudes. Fabrice Gonzo a craqué !

« Quand ils s’y mettent tous, je ne peux pas résister » confie-t-il. Après « Les Révérends » présenté sur scène en février 2009, une comédie vaudeville en deux actes en novembre ! Un autre défi pour les néo-comédiens...

Le travail lancé lors des ateliers préparatoires en 2008 continue de porter ses fruits et trouve ainsi un deuxième aboutissement, avec une marge de progression fulgurante pour certains... Le metteur en scène professionnel a cette fois encore su transcender le potentiel de chacun des neuf comédiens pour extirper la quintessence de son expression théâtrale. La complicité du groupe contribue à ce succès, dans un autre genre.

« J’ai mis la barre deux crans plus haut souligne Fabrice Gonzo. La comédie, c’est plus facile. Dans le boulevard, tout est tellement millimétré et chronométré qu’il faut travailler d’arrache-pied ». Un énorme volume de travail et des rôles de composition pour pratiquement tous les comédiens. « Ils ont tous un rôle comparativement beaucoup plus important que dans la pièce précédente. Un rôle qui va beaucoup au-delà des capacités des personnes. C’était donc un défi pour chacun par rapport au texte et par rapport aux personnages ».

Le boulevard, c’est un rythme (parfois effréné), des portes qui claquent, des quiproquos. « Avec le rythme imposé, il n’y a pas de choix : on a des couacs poursuit le metteur en scène. Ils commencent à avoir des planches ... et des fous rires ! ». L’important travail a ainsi révélé des acteurs, comme Maxime Etienne ! Et confirmé d’autres...

Une pièce en deux-pièces...

Défi de scène et défi de décor : il a fallu adapter la scène pour jouer la pièce... dans un deux-pièces. Un autre travail réalisé en coulisses par une équipe efficace : la salle des Thuyas transformée a ainsi accueilli près de 500 spectateurs ravis, hilares parfois, pour quatre représentations ! Avis unanimes : fabuleux, extraordinaire, hilarant, à pleurer de rire(s)... En témoignent les rires et les applaudissements dont résonnent encore les murs. Après ces grands moments, la troupe est prête pour le 3e acte, le 3e défi... avec Fabrice Gonzo ! Mais lui ne répond plus qu’en présence de son avocat ! D’avis qu’avec une telle troupe, une telle chaleur humaine, une ambiance unique, il va se lancer dans ce 3e défi...

Distribution 2009-bis

Une jeune fille au pair à l’accent teuton, Véronique Boumal ! Un ex-souffleur devenu comédien, Luc Bolland ! Un surprenant « Monsieur » bien sous tous rapports, Sébastien Baguette ! Une jeune bombe, « moins explosive », Chantal Noulleau ! Avec Nadège Roland irrésistible de vérité, Dany Bindels polyvalent patron-valet, Anne Loumaye épouse trompée vengeresse et Fabienne Hanze, « vieille jeune fille auteure à succès »... la distribution est complète, sans Angèle Chasseur cette fois « mémoire des acteurs ». Avec un appel aux candidats acteurs lancé par la troupe et le Comité Culturel pour le prochain défi.


Article de , paru dans le journal " L'Avenir Huy-Waremme" le .

Retour aux articles de presse