Le vol en public, ça peut rapporter avec « L'Emporte-Pièce »

Pour sa 3e pièce, "L'Emporte Pièce" connaît un succès égal aux précédents. Les acteurs prennent de la planche, mais ont encore du pain dessus...

« On sent que les acteurs s'amusent et le public s'amuse. On joue avant tout pour le public et le public sort pour rire. » Le metteur en scène attitré de la troupe "L'emporte Pièce" traduit le sentiment qui règne dans la salle des Thuyas pour quatre représentations. La comédie, « un style qui convient bien d'abord au public, poursuit Fabrice Gonzo. Mais à la troupe aussi. Quand on veut faire du théâtre, il faut réussir le plus difficile avant de faire du plus facile. »

Les acteurs ont pris de la planche depuis deux ans ! Mais, il leur reste encore du pain... sur les planches ! « En février 2011, on monte encore une comédie. Tant que l'on ne maîtrise pas tout. Ils s'améliorent de pièce en pièce, mais cent fois sur le métier il faut remettre l'ouvrage », ajoute Fabrice Gonzo qui sent cette évolution positive. « Ils ne doivent pas croire qu'ils sont arrivés. » Le théâtre, une école de modestie et d'humilité qui nécessite travail et constance ! Mais qui avant tout révèle des personnalités. Avec des petites modifications parmi les acteurs ainsi que dans la distribution. Et quelque allusions verlaino-verlainoise (n'est-ce pas Père Alexis) qui ne devait pas figurer dans le texte de l'auteur...

Au pied levé...

La mise en scène bien enlevée, précise, pour respecter le rythme de la comédie, révèle donc les acteurs dans des registres différents. Sylvia (Véronique Boumal) a perdu son accent allemand pour tomber amoureuse. Éric (Max Étienne) reste une des découvertes de la troupe. Caroline (Chantal Noulleau), égale à elle-même, la peur au ventre. Janine (Angèle Chasseur) aligne les rôles de "composition" avec un style inégalable ! Véronika (Fabienne Algoet) se met à l'accent russe avec beaucoup de style ! Kris (Dany Bindels) trouve encore dans l'artiste un rôle taillé sur mesure. Et « le duo infernal, le plus improbable de la troupe » dixit le metteur en scène, Christelle - Marcel (Nadège Roland-Sébastien Baguette) triomphe dans son double rôle. Pour Samantha, le cas est un peu différent ! Christiane Algoet, souffleuse de son état, est montée sur les planches par la force des circonstances. Au pied levé ! Un défi à relever en 15 jours suite à la défection d'un acteur. « J'ai eu six répétitions. J'avais évidemment une notion de la pièce et l'envie de jouer, mais ce n'était pas prévu. Je m'y suis mise et j'ai pris mon pied... C'est vraiment chouette. »

Bien aidée par les autres, Christiane a trouvé sa place. « Je n'avais de toute façon pas le choix, sinon, on ne pouvait pas monter la pièce. » La suite ? Après le vol, même avec affection... du public, la troupe va prendre son envol, seule !

Article de , paru dans le journal " L'Avenir Huy-Waremme" le .

Retour aux articles de presse