Emporte-pièce, emporte-rire(s)

Nouvel opus en forme de comédi(r)e et de «comérire» pour L'Emporte-Pièce. Un héritage presque parfait en 4 représentations

Le synopsis laisse déjà augurer des rires et du comique de(s) situation(s). Une richissime veuve facétieuse, Jeanine, «jongle avec sa famille comme avec des marionettes», confie la metteuse en scène, Nadège Roland. Si elle a quitté la scène pour diriger, on sent le plaisir de cet autre rôle auprès de celle qui a le don de mimiques incroyables. «Elle est machiavélique et met des bâtons dans les roues de ses soeurs et nièces qui guettent son héritage.» Qui est le vrai gentil ? Qui est le faux méchant ? La comédie se veut au-delà du comique. «Une exploration de la nature humaine avec humour, autour du thème de l'argent», insiste Nadège.

Nature humour...

Les jeune comédiens qui ont crevé les planches dans les pièces précédentes récidivent. Florence Voss, Lucas Baseil ou Pétronille Renaerts sont entourés des «dinosaures» de la troupe. Dany Bindels revient pour son plus grand plaisir. Angèle Stassen, Anne Loumaye, Nadine Forseille, Véronique Boumal accueillent un nouveau comédien, Stéphane Notte, pour cette pièce.

«Fabrice Gonzo est mon mentor et continue de nous apporter son aide, de prodiguer ses conseils», ajoute Nadège Roland.

La metteuse en scène a réquisitionné sa famille. Ses filles Géromine (co-metteuse en scène et décor) et Pétronille (actrice et corégraphie finale) ainsi que son mari, Éric à la réalisation du décor !

Le plaisir de la création se ressent dans ses propos. Il est contagieux chez les acteurs. «On forme un bon groupe, dans lequel chacun donne son avis. Et ils sont tous très créatifs», se réjouit encore Nadège. Le public, conquis par les comédies précédentes, attend avec impatience cette nouvelle pièce. Les rires sont déjà prêts...


Article de , paru dans le journal " L'Avenir Huy-Waremme" le .

Retour aux articles de presse